Drôle d’abeille : un film, une leçon

Drôle d’abeille : un film, une leçon

Voir un film dont le héros passe par d’innombrables épreuves avant de devenir la personne qui tire leçon de ces épreuves, ça vous dit? Vous allez sûrement aimer « Bee Movie » ou « Drôle d’Abeille » en français.

Voici l’histoire d’une abeille qui n’a pas abandonné ses rêves pour devenir la personne qu’elle a toujours désiré être.

Barry est tout, sauf une abeille ordinaire

Après avoir terminé ses études, le jeune Barry Bee Benson a du mal à accepter la situation des abeilles. Jeune et ambitieux, il veut devenir un important producteur de miel.

Comme toutes les jeunes abeilles de son âge, Barry est tout enthousiaste à l’idée de commencer l’aventure professionnelle avec son ami Adam qui comme lui, fait partie de la promotion 9:15. La dame chargée de leur faire découvrir le domaine, le fait de façon brève, de sorte à mieux plonger les nouveaux ouvriers dans leur univers.

Le bémol? Notre jeune ami est un peu désolé d’apprendre qu’il devra occuper le même poste jusqu’à la fin de ses jours. Pour lui qui a la tête pleine de rêves, la nouvelle sonne comme un glas.

Comment Barry devient entrepreneur

Il faut le reconnaître, Barry n’aurait pas réussi à devenir un important producteur de miel s’il s’était contenté d’obéir aux lois. Il a en effet pris le risque de briser la loi imposée par les anciens la première fois qu’il est sorti de sa ruche.

Notre jeune abeille a, au cours de son aventure hors de la ruche, parlé à Vanessa qui n’est autre qu’une humaine fleuriste tout aussi jeune que lui. Il s’est ainsi vite rendu compte que l’être humain est le premier à profiter du miel produit par les abeilles. Après leur rencontre à New York, le jeune héros veut poursuivre l’être humain en justice pour vol de miel. Barry tient beaucoup à ce que l’on respecte le travail réalisé par les abeilles.

Mielex : le seul producteur de miel de la ville

Dans la ruche, faisant partie du groupe Honex, Mielex veut mettre en avant la qualité du miel qu’elle produit. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a décidé d’engager aussitôt les jeunes abeilles qui viennent de finir leurs études. Jeunes et ambitieuses, ces abeilles veulent faire le maximum pour ne pas baisser la qualité de miel produit par l’entreprise. Un succès dans lequel, Barry n’est pas resté les bras croisés. Il est même devenu indispensable dans l’épanouissement de l’entreprise.

Il faut admettre que « Drôle d’abeille » est un film intéressant tout en étant adapté à la plus large catégorie d’âge. Il est plus orienté vers les jeunes sans oublier les enfants qui ne diront pas non à voir des abeilles discuter entre elles.

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website